Dent Nature

Dent Nature
OLIGOSCAN


Pour des raisons de santé liées aux métaux lourds, je ne prends plus de nouveaux patients qui voudraient
faire spécifiquement et uniquement des déposes d'amalgames. Ceci afin de limiter mon exposition aux métaux lourds.

Le Cabinet est équipé d'un Oligoscan, qui me permet d'évaluer l'intoxication aux métaux lourds, et aussi de déterminer les carences en oligoéléments ainsi que les déséquilibres du Terrain qui amènent à des déchaussements ou des caries à répétition.
       

Cet appareil permet de mesurer le taux de métaux lourds dans le corps en quelques minutes. C'est une méthode fiable pour mesurer au cabinet en temps réel, la biodisponibilité des oligo-éléments et l'intoxication aux métaux-lourds. Il s'agit de la détection par spectrophotométrie des métaux lourds, minéraux et oligo-éléments, sans prise de sang. Un spectrophotomètre, associé à un logiciel adapté pour la détection et la lecture des retours photoniques des cellules épithéliales de l’épiderme, nous fournit des données sur la biodisponibilité des minéraux intracellulaires du corps humain, à partir d’un test de résonance d’une zone du corps, à savoir le derme palmaire.

                                                    

En ce qui concerne la méthode de mesure de l'OligoSCan, la spectrophotométrie est utilisée dans de nombreux processus scientifiques et industriels: chimie, pharmacie, environnement, agro-alimentaire, biologie, médical/clinique, industriel et d'autres. Dans les applications cliniques, la spectrophotométrie est utilisée pour examiner le sang ou les tissus pour le diagnostic clinique.C'est une méthode analytique quantitative qui consiste à mesurer l'absorption ou la densité optique d'une substance chimique.Le principe de base est que chaque composé chimique absorbe, émet ou réfléchit de la lumière (rayonnement électromagnétique) sur une certaine plage de longueur d'onde. Plus l'échantillon est concentré, plus il absorbe la lumière dans la limite de proportionnalité énoncée dans la loi Beer-Lambert. La mesure des différents indices se base sur un algorithme intégrant les résultats des différents éléments mesurés.

Les minéraux et oligo-éléments sont des éléments indispensables à la vie et à l’équilibre de notre organisme. Ces éléments sont théoriquement apportés par notre alimentation mais notre style de vie moderne (alimentation, activité physique, rythme de vie…) est bien souvent responsable de carences (alimentation raffinée et non vivante, pollution, stress…) ou d’excès (intoxication aux métaux lourds, médicaments, déchets industriels…) provoquant des troubles métaboliques.

Le bilan nutritionnel « minéraux, oligo-éléments, métaux lourds et stress oxydatif » est un bilan global de votre terrain :


Il est réalisé par spectrophotométrie.
Les mesures sont faites en cabinet, sans prise de sang.
Les résultats sont immédiats : biodisponibilité des oligo-éléments, degré d’intoxication aux métaux lourds et niveau de stress oxydatif

Quels sont les avantages par rapport à une analyse en laboratoire ?

Les données récoltées par analyse de sang, d’urine ou de cheveu ne permettent pas de connaître l’état des réserves minérales du corps. En effet, les niveaux oligo-minéraux sériques (dans le sang) fluctuent au cours de la journée et sont régulés par un processus appelé «hémostatique» qui utilise les réserves des différents organes. L’urine nous renseigne sur la quantité de minéraux excrétée à un moment donné alors que l’analyse de cheveu nous révèle ce qui a été métabolisé dans le passé.

Etre au plus proche de la réalité physiologique : les mesures prises dans le tissu (derme) permettent de déceler des carences et des excès plusieurs mois avant que les niveaux dans le sang ne deviennent anormaux. Des tests ont montré que des personnes souffrant d’une ostéopénie sévère (perte osseuse) présentaient un taux calcique sanguin tout à fait normal.

Ces données vous sont communiquées par des graphiques très clairs et l’interprétation des résultats vous permet de connaitre immédiatement les points forts et les points faibles de vos grandes fonctions physiologiques.

Son prix est largement inférieur à ceux pratiqués en laboratoires

Intoxication aux métaux lourds

Les éléments toxiques comme le mercure, le plomb, l’aluminium, le cadmium sont très dangereux pour la santé et peuvent générer des troubles métaboliques graves, interférer avec le développement normal de la personne et son fonctionnement cérébral. De nombreux symptômes sont associés à cette intoxication ; or, elle est très difficile à diagnostiquer car les métaux lourds ne circulent pas dans le sang et ne sont donc pas repérables par les méthodes d’analyses classiques. Seule la spectrophotométrie permet de les mesurer objectivement.

Il s’agit d’un outil de prévention qui permet une action pertinente et efficace car basée sur une mesure objective de votre terrain.

Les améliorations peuvent être mesurées par une seconde prise de mesures au bout de trois mois.

L'impact négatif des métaux lourds sur l'organisme humain et animal est démontré par de nombreuses études publiées par des instituts de recherche, l'OMS, la FAO et d'autres organismes. L'exposition massive à ces agents toxiques devient un véritable danger public. Transportés par la pollution de l'air, de la terre et de l'eau (nappes phréatiques et eau de mer), les métaux lourds finissent par polluer le corps humain soit directement par contact ou indirectement par la chaîne alimentaire. Certaines de ces substances se trouvent également dans des produits qui sont en contact avec l'organisme. Les institutions de veille sanitaire considèrent qu'il n'y a quasiment plus aucun endroit au monde qui n'est pas concerné par cette problématique.
L'élimination de ces métaux toxiques du corps humain par des agents chélateurs appropriés devient un défi majeur pour la santé.

Parallèlement, des études alertent sur un autre plan. Elles pointent du doigt l'appauvrissement parfois dramatique des nutriments dans les aliments, accompagné d'une augmentation des additifs alimentaires qui posent problème au corps de différentes manières.

Une complémentation individualisée favorise le bon fonctionnement de l'organisme et représente, dans ce contexte de diminution de densité nutritionnelle des aliments, un atout majeur pour rester en bonne santé, et avoir de bonnes dents et de bonnes gencives.

                                                           

Jusqu'à présent, nous disposions de différents tests pour essayer d'évaluer les métaux lourds dans le corps, mais aucun n'est totalement fiable:


Les niveaux des oligo-éléments sériques ou ceux mesurés dans les urines et même ceux mesurés dans les cheveux ne sont pas satisfaisant car ne représentant qu’une partie de la réalité.

 En effet les niveaux d'oligoéléments sériques correspondent à des apports de minéraux qui sont en train de circuler au moment où le prélèvement est réalisé. Le sérum sanguin maintient ses niveaux en minéraux grâce aux autres organes du corps par un mécanisme hémostatique. Ces niveaux sont fluctuants.

Les niveaux des minéraux dans les urines sont des apports de minéraux qui sont excrétés à un moment donné. Ils sont également très fluctuants.

L’analyse oligo-minérale des cheveux montre ce qui a été métabolisé dans le passé, et est très sensible à la pollution affectant les cheveux: (teinture, gaz d’échappement…)

Pour ces raisons, les cellules épithéliales de la main deviennent un tissu de choix lorsque l’on souhaite déterminer les réserves minérales dans le corps. La main étant très vascularisée, elle fournit un reflet fidèle de ce qui se passe dans le corps.
  Avec l’avancée des recherches, l’interprétation des niveaux (concentrations) et des taux de minéraux prennent une importance capitale, qui devient évidente. Les cellules épithéliales du derme palmaire sont un tissu facile à utiliser parce qu’elles peuvent répondre à des émissions envers un stimulus fréquentiel. L’analyse minérale des cellules épithéliales du derme palmaire apporte beaucoup plus qu’une simple mesure du niveau des minéraux dans l’alimentation. Il mesure l’efficacité métabolique avec laquelle certains minéraux sont déposés dans la protéine qui est en train de se synthétiser et peut être relié à toute une gamme de critères métaboliques subtils, utiles pour le diagnostic, qui n’ont aucune relation avec l’ingestion ou non d’un minéral déterminé(Bland).

Les niveaux des oligoéléments dans les cellules épithéliales sont des apports de minéraux qui ont été stocké dans les tissus pour assurer le métabolisme. C’est pour cela que les déficiences ou les excès minéraux sont décelés, d’abord dans les cellules épithéliales, parfois des mois ou des années avant que les niveaux dans le sérum sanguin ne deviennent anormaux.


Des études comparatives avec plus de 800 tests ont été réalisés. Les résultats OligoScan avec des analyses biologiques traditionnelles montrent une corrélation dans les normes attendues.













{sitego_youtube:id}