Dent Nature

Dent Nature
Appaleil Milta pod

                                 Milta-Thérapie

Conçue et développée par des scientifiques de très haut niveaux de la médecine aérospatiale, la milta-thérapie est une méthode thérapeutique révolutionnaire et originale qui met en application les principes de la physique quantique appliqués à la médecine dans beaucoup de domaines, et spécialement en médecine dentaire.

La milta-thérapie est la synthèse de plusieurs émissions (champs magnétiques, IR, lumière cohérente, lumière rouge du spectre solaire, laser cohérent monochromatique et chromothérapie pulsée), elle génère des effets thérapeutiques incomparables dans de très nombreuses pathologies. Les différentes émissions, en passant par le tunnel magnétique, ont un effet très largement supérieur à la somme des différents agents physiques employés séparément et/ou successivement.

La modulation en basse fréquence des photons (corpuscules de lumière et médiateurs de la force électromagnétique) permet un un dialogue avec les organes traités et a pour conséquence d'agir positivement sur le fonctionnement global de l'organisme.

Les émissions lumineuses pulsées diffusées par les 2 têtes de l'appareil MILTA passent à travers un tunnel magnétique et agissent sur les organes en leur envoyant des informations spécifiques selon les besoins . Il s’ensuit une émission d’ondes et de particules (principe quantique) donc d’énergie équilibrante. Ces émissions peuvent être modulées en fonction du besoin thérapeutique par l’intermédiaire du boîtier sur lequel il est possible de régler la fréquence des émissions du laser (de 5 Hz à 5000 Hz), et le temps d’émission. Il devient ainsi possible de reproduire les différentes fréquences énergétiques du corps humain pour rééquilibrer celles-ci chez les patients en déséquilibre énergétique.

La milta thérapie est un système de biorésonance exogène et rentre à ce niveau dans le cadre des techniques utilisées en médecine quantique.





Applications en médecine dentaire:


.  Séquelles traumatiques:
accidentelles postchirurgicales (fractures, luxations, suites d'extractions, etc...)

. Infections aigües ou chroniques: pulpites, arthrites, alvéolites, pyorrhée chronique

. Parodontopathies (déchaussement)

. Stomatites:
ex: blessures de prothèses, candidose buccale,...

. Gingivites

. Pathologie de l'ATM:
arthrite, arthrose, SADDAM, pathologie méniscale, etc...

. Névralgies de toutes origines: suites d'extractions, implantologie, trijumeau, etc...

. Cicatrisation: après greffe de gencive, pose d'implants, extractions de dents de sagesse, traitements endodontiques (dévitalisations)

. Pathologie fonctionnelle des glandes salivaires: asialie, hypersialorrhée...

. Aide à l'anesthésie en cas de rage de dents: par le biais de l'effet antiinflammatoire et antidouleur